STORTREGN n'est pas Suédois comme son nom l'indique, mais Suisse,- mais c'est tout comme. Voici une formation suisse qui en a sous le capot apparemment et qui a pour DISSECTION une passion indéfectible... Le Black/Death mélodique est leur rayon. Romain répond à mes questions (juin 2009).

stortregn_band


Bienvenue chez La Voix des Ombres, STORTREGN ! Vous avez sortis il y a quelques mois un E.P., Devoured by Oblivion : quel est l'avis général à son sujet ? Quel(s) effet(s) donne STORTREGN aux gens qui vous découvre ?

Salut ! Et bien Globalement ce premier E.P. a été bien accueilli, nous n'avons reçu que de bon retours de la part du public et des critiques.

Etes-vous à la recherche d'un label ? Si oui, de quel type et qu'attendez-vous de celui-ci ?

Effectivement nous sommes à la recherche d'un label, pour travailler par la suite sur un premier album,  promouvoir notre musique, et aller jouer en dehors des frontières Suisses et Françaises. Pourquoi pas organiser une tournée ! Nous ne cherchons pas forcement le gros label, mais le simple fait de pouvoir être un minimum « encadré » nous permettrais de nous développer plus facilement...

Quelles sont les différences notables entre votre première démo (que je n'ai pas écouté) et Devoured by Oblivion ? Etes-vous satisfaits de cet E.P ou vous y changeriez bien quelque chose ?

Notre première démo était une autoprod vraiment rudimentaire et trop true black avec un batterie programmée. Ce n'était pas le son qui nous convenait, c'est donc pour cela qu'avec « Devoured by Oblivion » nous avons voulu bien faire les choses bien afin d'avoir notre propre son et de pouvoir avoir un réel objet qui pouvait répondre au attentes du public.

Nous en sommes très satisfait !

STORTREGN sonne franchement « à la nordique », d'ailleurs plus à la suédoise qu'à la norvégienne, même si ça se dispute. Quels sont les groupes qui ont aidé STORTREGN à définir son style et son « son » ?

Nos influences ont toujours été portés principalement par des groupes nordiques en effet.

Pour citer quelques noms on pourrait parler de Dissection, Naglfar, Watain, Moonsorow, Behemoth, Emperor, Keep of kalessin, Lord Belial et bien d'autres, mais la liste serait longue...

STORTREGN justement, est un nom qui sonne bien suédois huhu ! Quelle est sa signification et son line-up ? Quand et où s'est formé le groupe ? Pour quelles raisons ? Quels sont vos objectifs avec STORTREGN ?

Effectivement c'est mot un suédois, STÖRTREGN signifie la pluie torrentielle, le déluge.

Le line-up de STORTREGN est actuellement formé de Johan à la guitare lead et acoustique, de Tristan à la basse, de Gary à la batterie et de moi-même au chant et à la guitare rythmique.

Le groupe s'est formé en novembre 2005 à Genève (Suisse) alors que nous étions quatre étudiants aux arts décos. On a monté ce projet car on partage la même passion pour le monde du metal et on voulait ajouter notre pierre à l'édifice.

Nos objectifs sont simples : partager notre musique avec le maximum de gens et aller toujours plus loin afin de pouvoir vivre de belles expériences dans le Black Metal...

Vous n'avez pas peurs d'être immédiatement classifiés, et de plus, comme un peu trop collants aux grandes figures mélodiques du Death/Black suédois (suivez mon regard)... ? Qu'avez-vous pensé de la résurrection et de la fin de DISSECTION ? Vous avez écouté vos compatriotes bien tarés de MALVOISIE, ou les délirants et excellents HELSLAKT ?

En ce qui concerne cette « classification » je dirais que nous n'avons pas peur de cet aspect car STORTREGN  a pour moi assez de personnalité et d'originalité pour arriver à se décoller du style originel, et on essaie d'apporter justement notre touche en plus afin de nous démarquer.

Pour Dissection cette réapparition nous a laissé fébrile au début puis par la suite ce « Reinkaos » nous à convaincu dans le sens où avec du recul on s'est aperçu qu'il fallait le prendre comme un nouveau Dissection et ne pas le comparer à un « Storm of the Light's Bane » qui fut une toute autre époque.

La fin de Dissection n'a pu que nous attrister car Jon Nödtveidt a été un précurseur, c'était un personnage emblématique, mais s'il mit fin à tout c'est que l'histoire devait s'arrêter là...

Pour ce qui est de nos compatriotes Suisses Malvoisie et Helstakt il faut avouer que nous ne les connaissons très peu, Malvoisie est un projet très spécial qui n'a pas réellement de lien avec notre travail, et pour dire la vérité je n'avais jamais entendu parler d'Helstakt, j'ai pu voir qu'il produisait un black assez expérimental, peut-être que nous les croiserons un jour...

Comment s'est passée l'écriture de Devoured by Oblivion ? Qui apporte quoi ? Comment finalisez-vous un titre ? Quand cela vous plait-il et quand jetez-vous ? Qu'est-ce qui fait la différence entre un bon et un mauvais titre ?

Dans STORREGN c'est Johan qui apporte une base lead, ensuite on étoffe les compos ensemble et chacun apporte sa touche personnelle. On recherche avant tout un dynamisme, et quand la « touch » est là et que ça groove c'est que la compo est bonne !

De quoi parlent les textes ?

Les textes abordent de multiples thématiques comme la haine, la traitrise, la violences, la drogue, la religion, l'histoire...

Devoured by Oblivion possède un son massif, puissant... professionnel ! Est-ce du fait-maison, ou du studio pro ? Dans ce cas, chez qui avez-vous enregistré et qu'avez-vous retiré de cette expérience ? Combien de temps cela a-t-il pris ?

C'est une auto-production, on a monté un studio dans le sous-sol de l'ancien batteur, et on a tout fait  là-bas. Tout cela nous a pris plusieurs semaines, on pourrait presque compter ça en mois. On a mit du temps car nous ne sommes pas professionnels et donc on a du apprendre à travailler comme dans un vrai studio et faire avec notre emploi du temps, et c'est sur que ce travail nous a beaucoup apporté en expérience ! Pour finaliser tout ça on a fait un mixage et un mastering au studio Taurus à Genève, un studio qui a travaillé notamment avec Sybreed.

Qui s'est chargé de l'artwork ?

Les dessins que vous pouvez trouver dans l'univers de STORTREGN sont un travail de Johan.

Le fait que Johan, Tristan et Moi soyons aux Arts Décos est un bon point pour bosser sur nos visuels...

Comment se procure-t-on Devoured by Oblivion ?

Tout simplement sur www.metal-command.net, et en vente à « La Citadelle » à Genève, et bien sûr lors

de nos concerts !!

STORTREGN est-il rattaché à une spiritualité ou à des croyances pas très catholiques ? Egalement, y'a-t-il des écrivains ou courants de pensée qui vous traversent, vous inspirent ?

Non pas spécialement, nous sommes athées, ce qui nous rapprocherait plus d'une idéologie anti-chrétienne mais jamais dans l'extrême...

Je vois également que vous faites le plus possible de concerts, c'est important pour STORTREGN de passer sur scène ? C'est plus pour partager votre musique, ou bien pour vous faire plaisir ?

Oui c'est très important pour nous, on aime le contact et je crois que l'un ne va pas sans l'autre ! On joue pour nous et pour le public, c'est un échange, c'est notre vision de la musique...

Quelles sont les formations suisses que STORTREGN soutient ?

Et bien nous avons notre petit cercle d'amis, avec qui on partage des dates avec toujours autant de plaisir, on peut citer Burning Flesh, un très bon groupe de Death qui penche vers le Black, L'Ecorcheur (dans lequel Johan est guitariste session) qui produit un bon Black épique et pagan, et on a aussi Deadly Sin Orgy qui  a un gros potentiel, et qui tourne autour du brutal Death technique teinté de Black.

J'imagine que vous bossez sur un album... Où en êtes-vous dans sa progression ? Quelle est votre ambition avec celui-ci ?

Effectivement on construit gentillement un album, nous avons déjà 4 à 5 titres. Concernant le contenu,

ce sera beaucoup plus “rentre dedans”, et plus mature. Notre but est de miser sur la qualité du contenu et non pas sur la quantité, on va vraiment travailler la dessus pour éviter que l'une ressemble a l'autre.

Que doit-on retenir de STORTREGN ?

Que c'est un groupe qui va de l'avant, avec beaucoup d'ambition, et l'histoire est loin d'être finie...

Qu'est-ce que ne fera jamais STORTREGN ?

Passer à la Star Academy ! Sérieusement nos ambitions sont grandes, mais nous souhaitons rester fidèle à cette scène Black qui se veut discrète, mais avec un public toujours au rendez-vous, et c'est ça qui en fait sa richesse !

Enfin, question rituelle : en trois adjectifs, comment pourriez-vous cerner la personnalité de STORTREGN ? Quels sont les trois premiers mots qui vous viennent à l'esprit en pensant au groupe ?

Unité

Originalité

Sincérité

Bon, Devoured by Oblivion est très pro : excellent son, compositions travaillées, mélodies et harmonies. Tout ce que l'on peut attendre d'un groupe jouant dans cette catégorie eheh. Mais ça manque de personnalité selon moi... Néanmoins, je suis sûr que STORTREGN a/aura son public ! Je vous souhaite donc bon vent en Enfer, et je laisse à STORTREGN les derniers mots !

Merci pour ton intérêt, J'invite tout le monde à découvrir le groupe sur scène, et que le Black vive encore longtemps ! Black Metal Ist Krieg !!!!