<p><p>Bienvenue en Enfer BLACK BLEEDING </p></p>

black_bleeding_band


BLACK BLEEDING, c'est du Black/Death belge de haute volée, le genre de combo qui massacre à grand tour de moulinets avec sa hache et fracasse tous ceux qui passent à sa portée... Attention, ''The Great Satan'' débarque, protégez vos couilles ! Gloire à eux ! (décembre 2008)

 

Bienvenue en Enfer BLACK BLEEDING ! La bière était-elle dans vos mains ? Voilà une nouvelle salve de huit pistes qui « sort », ''The Great Satan''. C'est tout frais tout propre, je me demande si vous avez déjà des retours à son sujet ? En tous cas votre démo ''The Awakening'' sortie chez le gras Nihilistik Holocaust a pas mal secoué les caleçons en son temps !!

Balmuzette (drums) : La bière sera toujours dans nos mains, jusqu’à ce qu’elle nous engloutisse. Elle fait partie de notre univers rock’n’rollesque (au sens très large). Concernant le CD, on commence seulement à l’envoyer un peu partout, donc pour des retours il faudra encore attendre un peu. Le précédent, « The Awakening », avait été distribuée à  quelque 500 exemplaires par nos soins et plus de 1000 exemplaires K7 par Nihilistic Holocaust (merci Gabsk). On avait eu beaucoup de bonnes critiques. On pense faire encore mieux avec celui-ci.

Dix ans de BLACK BLEEDING l'an prochain ! Vous avez prévu un gigantesque fest pour l'occaz ? Un barbecue gargantuesque (dans ce cas, vous m'invitez) ? Des flots de Chimay et Rochefort (dans ce cas aussi, j'habite pas loin !) ? Des filles à poils – une partouze géante ??? Pourquoi avoir formé BLACK BLEEDING – c'est quoi l'histoire du groupe ?

Balmuzette : En ce qui me concerne, je suis dans BLACK BLEEDING depuis +/-2001. Le seul membre fondateur est Alex, il va se faire un plaisir de parler de la préhistoire de BLACK BLEEDING, hein Alex !

Alex (Chant/Guitare) : En fait les 10 ans c'était le mois dernier mais vu qu'on s'est un peu perdu de vue avec les anciens et que je préfère regarder vers l'avenir que vers le passé, on n'a rien fait de spécial.

Aussi on peut vraiment dire que le line-up actuel est idéal : nous sommes seulement 3 donc ça fait plus de bières à se partager ; il y a un souffre-douleur qui ne la ramène pas de trop (Le Fred) ; un vieux singe à qui on n'apprend plus à faire de grimaces et qui est un excellent dealer de boissons houblonées en tous genres ; le tout drivé par un tyran éclairé (moi) car BLACK BLEEDING n'est pas une démocratie.

Quand vous vous retournez, hormis le mur dans votre dos, que vous dites-vous sur ces dix années de furie metallique ? Vous remettez le couvert pour une autre décennie ? Vous saviez que SLAYER arrêterait après un dernier album l'an prochain ?

Balmuzette : J’ai personnellement bien plus que 10 ans de furie « musicale » à mon actif avec des groupes comme DISJONCTOR, ESSANIA, PASSWAR et les BSCROUIKC, MOBILHEAD etc… Depuis 28 ans que je joue, ça en fait des bières, de la sueur, des fêtes en tous genres. Alors je me retourne à nouveau, décidé à continuer tant que j’en serai physiquement capable. Je fais déjà figure de dinosaure dans le milieu mais avec mes 43 ans je me sens plus en forme que jamais. Concernant SLAYER, j’ai beaucoup suivi et adoré leurs anciens albums puis j’ai un peu décroché : pas qu’ils soient devenus mauvais mais leurs 3 premiers albums et leurs shows de l’époque étaient vraiment furieux.

Alex : Nous en sommes vraiment au début du groupe, on a bien l'intention de jouer pour les anniversaires de nos petits enfants. Nous avons toute l'éternité devant nous. Si un de nous décède ou quitte le groupe il sera remplacé.

Vous filez ''The Great Satan'' gratuitement sur le net ! Vous ne comptiez pas vous racheter de nouvelles cadillacs ? C'est pas très Trve comme attitude, vous allez vous faire huer dites donc ! Alors le téléchargement, c'est Satan ou c'est pour faire chier les « Majors » ?

Balmuzette : Le téléchargement sur internet n’est illégal que si tu ne paies pas les droits d’auteur.

BLACK BLEEDING n’est affilié ni à la Sabam, ni la Sacem, ni autre vampire mafieux. Il n’y a pas de copyright sur nos œuvres et nous ne réclamons pas de droits d’auteurs. La musique pour BLACK BLEEDING, c’est « for amusement only », c’est un exutoire fantastique. Pour cela il faut qu’on reste libre créativement. On ne veut pas d’objectif pognon dans BLACK BLEEDING. Pour le pognon, on travaille tous les trois à l’usine. La musique ne DOIT PAS ressembler à un boulot, même de loin. Je ne comprends pas pourquoi on se ferait huer pour cela, ça serait plutôt le contraire, non ? Moi j’aime faire chier les majors, et Satan est mon allié hahaha !!!

Alex : La musique extrême doit rester une passion et l'argent pourri tout.  Aussi pourquoi est-ce que je ferais payer les gens pour partager mon hobby ?  Le but est de faire connaitre notre musique au maximum de monde pour avoir l'occasion de jouer des concerts. Le CD reste toujours en vente pour les gens qui aiment posséder l'objet.

Comment se compose un titre de BLACK BLEEDING ? Qui compose ? D'où vient l'inspiration ? Vous êtes sobres, ou torchés ? Que recherchez-vous ?

Balmuzette : Il y a une base de riffs amenés par Alex, qui est développée collectivement. On aime bien boire un coup en répétition mais en général on ne se bourre pas trop la gueule. Les compos sont orientées pour arracher un maximum en live, c’est ça qu’on cherche. La vraie musique se vit en live et le CD n’en est qu’une tentative de reproduction de l’ambiance live.

De quoi parlent donc vos textes ? Pourquoi ne sont-ils pas dans le livret de ''The Great Satan'' ?

Balmuzette : Chez BLACK BLEEDING, le texte est juste un support pour la musique et pas le contraire comme chez Brassens. C’est un choix. Les textes ne nous semblent pas suffisamment intéressant pour être mis en évidence, on a préféré mettre un max de photos de live.

Alex : J'allais dire qu'ils sont tellement atroces qu'on nous enfermerait si on les lisait. Mais au fait pourquoi les écrire ? Il suffit de m'écouter chanter pour les comprendre non ?

''The Entry of Christ into Arlon'' est vachement rapide ! 1:53 !! Il n'est pas resté longtemps ! Qu'est-ce qu'il est venu faire ce salopiaud ?

Balmuzette : Il voulait venir confesser BLACK BLEEDING et ses fans mais il n’a tenu qu’ 1:53, ce qui est déjà un score exceptionnel. Il voulait nous faire boire du coca. Avec ce qu’on lui a fait, notre confession sera encore un peu plus longue.

Alex : pas du tout, il est venu à Arlon se faire juger pour assassinat d'enfants et pédophilie. Cette chanson parle de Marc Dutroux dont le procès s'est tenu dans notre ville. C'est aussi un clin d'œil au tableau  l'Entrée du Christ à Bruxelles de James Ensor qui dénonce les récupérations politiques et médiatiques des évènements.

Et vous refaites à votre sauce le tube ''B.B. Initials'' de GAINSBOURG huhu ?

Balmuzette : Seul le titre est inspiré de Gainsbourg, c’est un clin d’œil à ce pauvre vieux poivrot lubrique. Nous aimons la provoc, Gainsbourg en était un très grand maître (sauf pour nous qui n’avons ni dieu ni maitre).

Alex : c'est surtout parce que c'est une chanson qui parle de nous, BLACK BLEEDING, dont oh surprise les initiales sont B.B.

Death et Black Metal se mélangent sans complexe dans le metal extrême de BLACK BLEEDING : comment décririez-vous votre metal ?

Balmuzette : Nous sommes la somme de nos influences et goûts musicaux. On n’essaie pas de faire du Black, du Grind ou du Death. On a juste un trop plein d’énergie, de stress, de frustrations. BLACK BLEEDING est l’explosion de tout cela. C’est une sorte d’exorcisme de nos énergies négatives, ainsi que celles du public.

Alex : Oui, on veut juste faire de la musique violente et peu importe si ça sonne comme du Death, du Black, du Thrash, ou même du Pagan ou du Rap. (Je m'excuse auprès des rappeurs de les avoir mis dans le même sac que ces idiots de trve et kvlt black metalleux).

BLACK BLEEDING, ce n'est pas seulement du metal extrême, du décalage, de l'ironie, de la bière et du sexe mais c'est aussi une critique de la « société », de la « civilisation » établie – qui est en train de se casser la gueule en beauté d'ailleurs ! Quelle merde ! Pourquoi un tel parti pris ? Je dis ça, car ''The Great Satan'' fait référence aux USA de Bush, la cover aussi (la Liberté qui est en fait la Mort apportant le feu des armes), le reste des photos (très pros d'ailleurs, elles sont géniales !). En général, cette attitude politisée, on l'a retrouve dans les groupes de Thrash (enfin, dans les 80's), chez les Punks évidemment, mais dans le Death ou le Black très peu ! Alors ? 

Balmuzette : C’est pas parce qu’on fait du métal extrême qu’on est obligés de reprendre tous les clichés du genre. Au contraire, on n’a pas envie d’être un groupe qui ressemble à tous les autres. Quand on reprend des clichés, c’est presque toujours pour les pousser jusqu’à la caricature et s’en moquer. Moi j’aime pas la mode, c’est pas pour suivre une mode parallèle cuir/Tshirt métal/Jeans qui obéit aux mêmes règles et qui a les mêmes défauts. Idem pour la religion : j’ai fuis celle des chrétiens, c’est pas pour me jeter dans le satanisme, je n’adore PERSONNE, c’est probablement ça la vraie liberté. Pour le côté politique de « The Great Satan », on n’apporte pas de réponse toute faite, on reste suffisamment vague pour susciter la réflexion de chacun qui trouvera sa propre réponse. Dans ce conflit comme souvent il n’y a pas un gentil agressé et un méchant agresseur. C’est beaucoup plus compliqué. Le choc des civilisations et des idées nous passionnent. Non, je déconne, en fait on s’en fout complètement.

''Le Grand Satan'', c'est cette idée des illuminés d'Allah qui diabolisent les USA... Le culte d'un dieu contre celui de l'argent... Lequel vous fait le plus gerber ? Que pensez-vous de l'Islam et de son visage fanatique ?

Balmuzette : Comme dit à la question précédente, je n’ai pas de dieu, et surtout pas l’argent. Plus politico/philosophiquement parlant : le culte de dieu n’est pas opposé à celui de l’argent, ils sont au contraire très proches mais avec des arguments fallacieux différents.

Alex : le plus gerbant est la manipulation par la peur dont le monde est victime. Que ce soit l'exagération des menaces terroristes, mais aussi l'arnaque écologique.

A côté de BLACK BLEEDING, il y a quand même le destructeur BALAFREDO (http://www.myspace.com/balafredo) ! Accordéon, tambours de fanfare et choeurs de l'armée rouge !

Balmuzette : On est là pour mettre l’ambiance et on n’est pas faciles à arrêter. Passer du brutal au musette, c’est assez bien la classe et ça a toujours son petit succès. Fred est réellement passionné de musette, et Alex a bien dû suivre. Quant à moi, mon surnom m’a été donné par des hardos dans les années 80 qui m’ont appelé comme ça pour se foutre de ma gueule parce que je jouais dans les bals musette, et comme j’aime l’autodérision je l’ai gardé.

Bon, ayant vécu toute ma vie dans le Nord et depuis un an dans les Ardennes, la bière, les frites et le chocolat belge, c'est mon rayon ! Je suis un grand fan de la Rochefort – la 10 surtout – et de toutes les trappistes ! Et vous, quelles sont vos bières de chevet, celles que vous tétez dans votre lit avant de vous endormir ? Y'a-t-il des bières peu connues que vous appréciez, des bières qui tuent que vous adorez ?

Balmuzette : Ma préférée toutes catégories est la Rochefort 8. Je suis originaire de Rochefort et j’ai dû tomber dedans quand j’étais petit. La Rochefort 10 est (un peu) trop sucrée et donc on en boit moins. Sinon ce que j’aime dans les bières spéciales, c’est d’en boire plein de différentes sur la soirée et de comparer (avant de tomber par terre). Dans notre coin, il y a une petite brasserie qui fait la « Rulles », si t’as l’occasion je te la recommande.

Alex : tu oublies la trappiste d'Orval qui est connue de par le monde entier mais qui n'est pas pour tout le monde. Le gout est vraiment très spécial.

C'est quoi l'actu prévue pour BLACK BLEEDING en 2009 ? Des concerts, un LP ? ''The Great Satan'' va-t-il sortir physiquement ?

Balmuzette : On n’a pas prévu de sortie en LP : on a fait 1000 CD et il est en ce moment téléchargeable gratos sur notre site, c’est déjà pas mal. Le prochain objectif est celui de toujours : Jouer les compos en concert et bien sûr de ravager tout.

Quels sont les groupes de Black et de Death de Belgique que vous soutenez ?

Balmuzette : Aucun !!! Non, plus sérieusement, au niveau wallon on se connaît à peu près tous. On est potes et on aime Lost God, Hybrid Viscery, Neverlight Horizon (etc!!!). Côté nord, j’ai été scotché par Herfst, Surhim, Emeth (Etc aussi). Et toi Alex ?

Tu oublies le plus fantastique groupe de métal avec lequel nous avons joué :  Vortex ov End de charleville Mézières

Quel est le titre du dernier livre qui vous ait le plus frappé ?

Balmuzette : Le bottin de téléphone du commissariat du quartier.

Alex : qu'est ce que tu veux que je réponde près ça ?

Quels sont les trois adjectifs qui définissent le mieux la personnalité de BLACK BLEEDING ?

Balmuzette : Dingue, bruyant, impressionnant.

Alex : d'abord inquiétant puis interessant et enfin indispensable

Vous le voyez comment l'avenir de l'Occident ? Et celui de la Belgique ? Je crois vraiment qu'on court à la catastrophe, je crois même qu'on en court plusieurs à la fois, mais je ne sais pas laquelle va gagner : catastrophe climatique, catastrophe financière, guerre, famines, dictature déguisée... Tout s'érode tandis que « là-haut », on se remplit les poches en rigolant du peuple qu'on écrase du talon...

Balmuzette : Depuis le début de la crise financière tout le monde se demande comment c’est possible qu’on ne l’aie pas vu venir… et on retrouve des archives montrant des tas de spécialistes affolés qui prédisent la catastrophe mais qu’on décrédibilise ou qu’on censure pour des raisons peu avouables. Il faut être conscients que le futur n’est pas le « meilleur des mondes » de Huxley, ce sera bien pire.

Alex :  je travaille au Luxembourg pour la plus grosse compagnie pétrolière du monde (c'est vrai) alors pour moi « là-haut », je rigole pas mal c'est vrai

''The Great Satan'' est encore une fois un grand coup de pied au cul ! Toutes mes félicitations pour ce nouveau tir de DCA et merci pour l'avoir mis en ligne gratos ! Les derniers mots sont pour BLACK BLEEDING !

Balmuzette : Merci à toi pour l’interview et pour le compliment. Ca fait toujours plaisir de voir que vous appréciez nos coups de pied au cul. Invitez BLACK BLEEDING à vous ramoner les oreilles, rafraîchir le gosier, exploser le cerveau, déchirer la rate, vider le bar. Efficace aussi pour l’anniversaire de ta belle-mère. Tshaw !

Alex : Bien parlé Balmuzette, on s'en boit une ?